Compagnie du Géant noir

Des souris et des hommes

 de John STEINBECK

Du 29 janvier au 15 mars 2020

au Lucernaire

Billetterie ouverte

Je réserve mes places
dès maintenant !

Un cadeau culturel au bilan carbone positif !

OFFRIR UNE PLACE EN FÉVRIER...

Offrir (ou s’offrir) un voyage culturel dans la Californie du milieu des années trente, au cœur de ses conflits sociaux… sans quitter le Théâtre du Lucernaire de Paris, est à coup sûr un cadeau au bilan carbone positif !

... ET VOYAGER JUSQU'EN MARS

Du mercredi 29 janvier au dimanche 15 mars 2020, la Compagnie du Géant noir propose 41 représentations de ce classique de la littérature américaine qu’est « Des souris et des hommes » de John Steinbeck. Elle vous attend au Lucernaire du mardi au samedi à 18h30, et le dimanche à 15h00.

des hommes

Des souris

Si le roman de Steinbeck a connu de nombreuses versions, il n’existe à ce jour
aucune adaptation pour un seul en scène tel que la Compagnie le présente.
Le parti-pris de « danser » le personnage féminin n’a encore jamais été proposé.
Le spectacle a déjà été joué 7 fois et a reçu un accueil très enthousiaste des spectateurs, des professionnels et des institutions qui nous ont soutenus.

Du 29 janvier
au 15 mars 2020

au Théâtre
du Lucernaire

Le projet

La Compagnie du Géant noir présente son dernier spectacle « Des souris et des hommes » sur la scène du Lucernaire. Ce théâtre accueille des projets artistiques audacieux, avec pour ambition d’être un vivier de création. Sa Direction a manifesté son envie d’accueillir notre spectacle, du 29 janvier au 15 mars 2020, pour 41 représentations ! Ce projet permet à la fois de faire découvrir cette dernière création au public parisien, mais également de la présenter aux programmateurs (centres culturels, théâtres municipaux, festivals…).

L’adaptation

Si le roman « Des souris et des hommes » de John Steinbeck a connu de nombreuses versions théâtrales et cinématographiques, il n’en existe à ce jour aucune adaptation pour un seul en scène tel que la Compagnie du Géant noir et ses artistes l’ont créé. Le parti-pris de « danser » le personnage féminin n’a lui non plus encore jamais été proposé. Ce spectacle a déjà été joué à 7 reprises. Dès les premières représentations, il a reçu un accueil très enthousiaste des spectateurs, des professionnels et des institutions qui nous ont soutenus sur la création.

La compagnie

Fondée en 2012, la Compagnie du Géant noir s’est d’abord illustrée dans le monologue. Pour autant, cette originalité n’a jamais été restrictive puisque, dès son premier spectacle, la compagnie a souhaité s’entourer d’un musicien et d’une chorégraphe. L’expérience s’est renouvelée lors des spectacles suivants. « Des souris et des hommes » est le quatrième spectacle de la compagnie.

Le spectacle

Californie, milieu des années trente… Comme des milliers de travailleurs ballottés par la crise économique, deux amis, George et Lennie, sont réduits à mener une vie d’errance, louant leurs bras d’une exploitation agricole à l’autre. Ils n’ont qu’un rêve : posséder un jour leur propre ferme, y vivre « comme des rentiers », y élever des lapins et être libres…

Sur un plateau vide, entièrement noir et blanc, sobre et épuré comme dans un film de John Ford, un comédien seul. Il incarne tous les personnages masculins du roman. Ce choix radical, renforce délibérément l’idée de solitude voulue par Steinbeck. Plus tard, il est rejoint par une danseuse écarlate (la femme de Curley, seule elle aussi, l’unique personnage féminin, central) et par un musicien qui, par ses compositions volontairement dépouillées, accentue le côté western crépusculaire de cette adaptation.

« Des souris et des hommes » de John STEINBECK – Ericnemo, musicien...

L’ensemble de l’esthétique respecte le strict noir et blanc des photographies de Dorothea Lange et des films de John Ford (à l’exception de la robe rouge de la femme de Curley et des dessins). « Des souris et des hommes » peut être considéré comme une sorte de western moderne et nous souhaitons rendre modestement hommage au cinéma de cette époque.

En s’attaquant au chef-d’œuvre de John Steinbeck, la compagnie a choisi de franchir un cap : monter un classique, mêler 3 disciplines artistiques, jumeler le tout à de la vidéo et porter une équipe de 5 personnes (un metteur en scène, 3 artistes au plateau et un régisseur).

41 nouvelles représentations

Le spectacle « Des souris et des hommes » sera joué, pour 41 nouvelles représentations, sur les planches du Théâtre du Lucernaire, du mercredi 29 janvier au dimanche 15 mars 2020.

Saison 2020 / Du 29 janvier au 15 mars 2020

Théâtre du Lucernaire / Paris

à 18h30 du mardi au samedi & à 15h00 le dimanche.

ESPACE PRO

L’équipe

Thierry BILISKO joue l’ensemble des 7 personnages masculins  : George, Lennie, Candy, Curley, Slim, Carlson et Crooks.
Carole BORDES chorégraphie et danse la femme de Curley, en alternance avec Laure DESPLAN.
RiZbO interprète au banjo, violon, basse électrique et mellotron, la musique – composée par ericnemo – et l’atmosphère sonore en direct.
Florent TIXIER a réalisé les films qui, projetés dans une lumière blafarde créée par Mathieu Peyrard, sont les uniques décors du spectacle.
L’ensemble de l’esthétique – costumes et accessoires – souhaitée en collaboration avec Katherine Herrero, respecte le strict noir et blanc des photographies de Dorothea Lange et des films de John Ford, notamment dans sa collaboration avec Gregg Toland (à l’exception de la robe rouge de La femme de Curley et des dessins de Loïc Billiau).
Xavier LACOUTURE est la voix narrative.
Jean-Christophe PAGÈS a fait l’adaptation et la mise en scène de la pièce.

Un classique de la littérature américaine

Californie, milieu des années trente. Comme des milliers de travailleurs ballottés par la crise économique, deux amis, George et Lennie, sont réduits à mener une vie d’errance, louant leurs bras d’une exploitation agricole à l’autre. Ils n’ont qu’un rêve : posséder un jour leur propre ferme, y vivre « comme des rentiers », y élever des lapins et être libres…
La Californie est bien ce Far West dont Steinbeck dénonce la dureté des conflits sociaux, la force des grands intérêts financiers face aux revendications salariales des plus faibles. L’écrivain représente le dynamisme des milieux intellectuels progressistes de l’époque ; il soutient les décisions politiques du président Roosevelt, élu en 1932 avec son programme de relance économique (New Deal).

Dossier pro

Contact professionnel

Obtenir un code d’accès pro

Les professionnels peuvent obtenir un code d’accès à « l’espace pro », en contactant par mail la Compagnie du Géant noir (contactpro@dessourisetdeshommes.com).